Twin Nails octobre 2016 (avec Nail’s D passion)

Bonjour tout le monde !

Pour entrer enfin dans cette nouvelle saison, je vous propose un article rapide sur ma participation au Twin Nails du FIL (groupe Facebook dédié aux indies dont je fais partie), dont le premier opus a été lancé en septembre dernier, avec une publication sur le groupe au plus tard le 1er octobre. J’ai eu la chance d’avoir pour binôme Diana, alias Nail’s D Passion. Le thème était : « Dégradé et été indien ». Voici comment nous avons cheminé pour tenter de faire notre manucure similaire, alors que je suis en France et que Diana est en Belgique.

Nous avons arrêté les couleurs pour le dégradé : je voyais bien un jaune-orange-rouge, et Diana a trouvé que mettre le rouge en bord libre était sympathique. Nous avons ensuite choisi le motif de l’attrape-rêve. J’avais des water decals de la boutique Jusqu’au Bout des Ongles, mais pas Diana. Et nous n’avions pas de plaques de stamping représentant cet objet. Il a donc fallu que l’on se débrouille. Diana a trouvé un motif qui pouvait faire une bonne base dans la plaque MoYou London Mandala n°7 :

capture

Il restait ensuite à dessiner les plumes à main levée. Nous avons fixé les ongles concernés par les motifs, et hop, chacune a travaillé de son côté. Voici le matériel que j’ai réuni pour réaliser mon nail art :

0-2

J’ai d’abord posé ma base, le blanc « Carpe Diem » de chez Cirque. Deux couches. Puis j’ai protégé ma peau avec du latex.

b c

e

Pour faire mon dégradé, j’ai choisi trois vernis de chez Il était un vernis, la première marque indie française : #hellosunshine (collection #hashtag), Merlot et Pinot Noir (collection grands crus). J’ai pris une mousse à fond de teint, achetée par gros sachet chez Primark.

a

14390617_10155117154209918_1781952681165729794_n

J’ai ensuite tamponné mon dégradé sur mes ongles blancs, en deux couches. Et je me suis heurtée à une grosse difficulté qui m’a complètement anéantie : la mousse s’est désagrégée et a collé au vernis… Cela a fait des pâtés, des aspérités, qui m’ont complètement dépitée. J’avais opté pour une mousse fond de teint en me disant qu’étant plus dense que de la mousse basique, le dégradé serait plus joli. Résultat : c’est une catastrophe. Vive la mousse pas chère ! Mais impossible de tout recommencer : j’avais uniquement deux heures devant moi. Donc j’ai tenté de rattraper tant bien que mal.

14358997_10155117153629918_8114461709983031116_n

Ensuite, j’ai stampé mon motif MoYou sur l’index et l’annulaire, au niveau de la cuticule, et j’ai dessiné mes plumes avec un pinceau liner et un vernis noir Colour Alike. Plumes de l’attrape-rêve, et plumes sur le pouce et le majeur. Les aspérités laissées par la mousse ont rendu le dessin très compliqué. Impossible de faire de jolies plumes. De plus, j’avais les ongles tellement courts que je n’ai pas réussi à faire des attrapes-rêves complets. Pour terminer, j’ai passé mon top coat, et je suis restée bien déçue de ce que j’avais fait, et bien triste pour Diana de se coltiner un binôme aussi mauvais.

Mais comme j’ai tout de même reçu des compliments, et qu’il faut rendre hommage au joli travail de Diana, j’ai malgré tout décidé de publier les photos de ce nail art ici.

1 2 4 5 6 7 8 9 10

14425442_1787423181514351_920421121726160912_o

Cela avait demandé tellement de travail que j’ai voulu le porter plusieurs jours, mais que je n’avais pas le courage de le reproduire sur mon autre main. Donc, j’ai posé mes trois vernis IEUV sur les ongles de la main droite, pour faire un rappel du dégradé.

Prochain article : un très long billet sur les emplettes de ces derniers mois (juillet, août, septembre et octobre). Pas mal de lecture en perspective 🙂 Bonne journée !

One comment on “Twin Nails octobre 2016 (avec Nail’s D passion)

  1. Lolotte Didou

    vous avez grave assuré Diana et toi !! votre twin nailart était vraiment super joli !!!

Leave a reply