« Phantom planet », de Pretty Serious (DéFIL #1)

Bonjour, bonjour !

Un article aujourd’hui pour participer à un événement Facebook, lancé par un groupe dont je fais partie, dédié aux vernies indies (marques indépendantes, artisanales, produites en petite quantité). En 2016, il a été décidé de se donner un défi chaque mois, histoire de dynamiser un peu le groupe. Le premier, pour janvier, consiste en la présentation d’un de nos plus vieux vernis indie non encore essayé.

J’ai été contente quand Schette a lancé l’idée puis l’a concrétisée, car cela me donne une motivation à swatcher et bloguer au moins une fois par mois. Des soucis personnels rendent encore plus compliquée l’organisation de mon temps, et je n’ai plus vraiment de moment à moi pour m’adonner à ma passion. Les poses de vernis sont rares, le temps pour les photographier encore plus… Nous n’avons même pas encore testé nos deux objectifs macro reçus de Papa Noël, et pourtant, j’avais la résolution, pour 2016, de ne vous présenter que de très jolis clichés… Je vous avoue que j’éprouve un profond chagrin à devoir mettre mon loisir de côté…

Et que dire de mes ongles ? Est-ce l’effet post grossesse ? Est-ce le froid ? Est-ce la base Duri qui les rend secs ? En tout cas, impossible de les conserver carrés : les angles cassent au moindre coup, et impossible de les avoir longs : ils se fendillent rapidement près de la naissance du bord libre, surtout sur les pouces. En ce moment, c’est donc des moignons courts, d’une forme étrange venue d’ailleurs, que j’arbore. Il faut le temps que ça pousse, et que je puisse limer tout ça harmonieusement, mais je suis tellement impatiente.

Cependant, malgré ces obstacles, j’ai tenu à m’accrocher et à participer à ce DéFIL #1.

J’ai donc fouillé dans mes vieilles factures. Comme vous le savez, j’ai commencé le vernis en mars 2013. Mes premiers précieux m’ont été offerts à l’occasion de mon anniversaire (30 ans…) et j’ai ensuite débuté ma collection. En plongeant, la lampe de front sur la tête, dans mes archives, j’ai retrouvé ma première commande chez Pshiiit du 11 mai 2013, qui comportait trois indies : un Enchanted Polish (eh oui, je ne savais pas encore à l’époque ce que cela représentait…), un Cirque et un Pretty Serious. Ayant déjà swatché « Wish me good luck » et « Kabocha », reste le petit poussièreux « Phantom Planet » de la collection « They came from beyond Space« . C’est donc lui qui fera l’objet de cet article.

12573087_10154381365539918_5674883041129355150_n

Pretty Serious est une marque australienne, vegan et « big 3 free », c’est-à-dire qu’elle ne contient ni formaldehyde, ni résine de formaldehyde, ni toluène, ni dibutyl phthalate. J’avais acheté le flacon de 11 ml 11,50 € comme vous pouvez le lire sur l’image précédente. Sur la boutique officielle, ils sont à 10,95 AUSD (dollar australien), soit environ 6,90 €.

Je suis partie à la recherche de « Phantom Planet » et je l’ai trouvé effectivement sur une de mes étagères, très légèrement déphasé après presque trois ans sans bouger ! Plutôt de bonne qualité, ce vernis !

Après un bref petit « shake, shake », je l’ai appliqué sur ma base. On a l’impression de poser des milliards de micro paillettes. Le pinceau est de taille normale. L’application est facile. Il m’a fallu trois couches pour une bonne couvrance et la couleur du flacon. Le temps de séchage est correct. L’ongle reste lisse malgré toutes les micro paillettes, et sur sa tenue, au bout de deux jours, il commençait à avoir une légère érosion au bord libre. Il faut dire que je n’ai pas posé de top coat pour le protéger.

Sur le rendu… Lundi soir, à la lumière du salon, je ne l’ai pas trouvé transcendant. Je n’accroche pas avec le côté scintillant et contrairement à ce que le flacon laissait envisager (un polychrome), la couleur était verte, un point c’est tout. J’ai pris quelques clichés, sans grande conviction, avec mon téléphone, avant qu’un cri de bébé, qu’un besoin de ma belle-mère alitée, ou qu’une tâche ménagère ne m’oblige à utiliser mes mains et à détruire ma manucure. En fait, en regardant mes photos, je me rends compte qu’un peu de bronze était déjà présent dans le vert…

2 3 4

En revanche, le lendemain matin, à la lumière naturelle, l’effet polychromique s’est vraiment révélé et j’ai pris d’autres photos, à chaque fois qu’une nouvelle couleur apparaissait. Vous avez donc des clichés pris sur le vif, avec des fonds bizarres, mais pour ne pas rater l’instant. J’ai vu du vert, oui, mais aussi de l’or et du bleu. Pas de rose en revanche sur mes ongles.

5 6 7 8 9 10 11 12 13

Il est donc très beau, ce petit « Phantom Planet« , mais les polychromes, je les aime bien dans le style laqué (cf. ILNP ou la collection Imagine d’EP), et non avec ce reflet un peu bling bling. Je suis désolée pour lui : ce n’est pas ma personnalité. Il rejoindra donc ma prochaine mise à jour du vide grenier. Profitez-en si vous avez eu, vous, le coup de coeur : je ne l’ai plus retrouvé chez Pshiiit ou Kate. Il est encore dispo chez Pretty Serious directement : frais de port vers la France gratuits à partir de 100 AUSD d’achat, mais frais de dossier et douanes en perspectives avec un envoi FedEx ou UPS. 🙁

De cette collection, j’ai également le bleu Galaxy Invader. Je le swatcherai dès que possible, mais je pense que l’effet scintillant sera le même et entraînera également sa mise en vide grenier par la suite.

Rendez-vous en février pour le DéFIL #2 et si vous voulez aller voir les manucures des copines qui ont participé à ce DéFIL #1, c’est par ici :

944379_1664315293807401_284655631589969042_n

4 comments on “« Phantom planet », de Pretty Serious (DéFIL #1)

  1. ROBIN

    Bonjour,

    Je m’appelle Laurence et j’habite Dijon. Nous nous sommes rencontrées une fois pour que je prenne possession de mes vernis achetés dans votre vide-grenier. C’était en septembre, vous vous souvenez peut-être.. Bref, je suis votre blog depuis cet été et je compte bien reprendre contact avec vous bientôt pour profiter des soldes sur le vide-grenier. Mais pour l’instant, je n’ai pas le budget et ce n’est pas le propos de ce mail.
    Votre « désespoir » à propos de l’état de vos ongles m’a interpellé ! Effectivement, l’après grossesse + les soucis dont vous semblez accablée ne sont sûrement pas étrangers à votre problème. Il y a un an, j’ai fait une dépose de gel et j’ai eu bien du mal à récupérer mes ongles. Grâce à Sakura, que vous connaissez puisque j’ai vu des commentaires de votre part sur son blog, je commence à avoir des ongles en bien meilleure santé. Voici l’ordonnance… hydratation hydratation, hydratation ! J’utilise donc sans modération le baume quinoa de peggy sage et le serum réparateur 10 huiles précieuses Ecrinal. J’en mets alternativement à chaque lavage de mains tout au long de la journée même lorsque mes ongles sont vernis. C’est facile, je travaille en bureau, les produits sont à côté de moi. Après, selon votre métier, vous ne pourrez peut être pas… J’utilise aussi le soin Kératin Nail Restorer de Trend quand je n’ai pas de vernis et je masse aussi mes ongles avec de l’huile d’olive. Je prends aussi de la levure de bière…ça ne fait pas de mal car mes cheveux ne sont pas bien jolis non plus !! Enfin, dernier produit conseillé par Sakura : le sublime revitalisant de l’Onglerie que je pose en base de mes nails arts !
    Tout cela conjugué, mes vernis tiennent mieux et mes ongles ont bien meilleure mine. Par contre, je ne les porte pas limés au carré, ni longs. Je ne sais pas comment ils se comporteraient dans ce cas. Je préfère les ongles arrondis et courts ce qui fait que la longueur et la forme que vous avez actuellement ne me choquent pas du tout !!! Mais tout cela est affaire de goût.
    Je suppose que vous avez accès à pleins d’autres produits de soins et qu’en tant que nail artiste et blogueuse, vous savez quoi faire pour prendre soin de vos ongles mais cela me faisait plaisir de partager avec vous les conseils de Sakura qui m’ont bien aidés. On ne sait jamais !
    Voilà, bon courage et à bientôt probablement pour quelques précieux à ajouter à ma collection.
    Laurence

  2. Schette

    Il est vraiment joli sur toi ! C’était aussi une de mes première marques indie, je guettais toutes leurs dernières sorties ! Merci pour ta participation <3

Leave a reply