Une semaine avec… la palette Jacklyn Hill & Morphe

Bonjour, bonjour !

Me voilà à nouveau avec une revue issue du #definobuy1semaine1palette et cette fois-ci, elle concerne la très convoitée palette de Morphe Brushes en collaboration avec la make up artist Jacklyn Hill. Lors de sa sortie, cela a été la folie. Il a fallu être pile à l’heure du lancement sur la boutique Morphe. Une file d’attente était en place. J’ai réussi à l’avoir du premier coup, mais certaines copines ont eu moins de chance et ont dû attendre les restocks suivants. Sachez que si elle vous plaît, elle est actuellement toujours disponible !

Cette palette contient 35 fards pour 42 €, soit 1,20 € le fard, ce qui est tout à fait raisonnable ! Morphe est une marque connue pour la qualité de ses produits (palettes et pinceaux) à prix abordable. Cette palette en est une nouvelle illustration. Vous trouverez 19 fards mats et 16 fards irisés/métallisés.

Il en existe également des contrefaçons, moins chères, que certaines blogueuses beauté ont testé en trouvant que la copie n’avait rien à envier à l’original. Personnellement, puisqu’il ne s’agit pas d’une édition limitée et qu’elle est toujours disponible, je vous conseille plutôt d’acheter un produit authentique car 1) c’est soutenir la marque et la blogueuse, 2) vous savez au moins ce que vous mettez sur vos yeux car il est parfois difficile de savoir ce que l’on trouve dans les contrefaçons, 3) vous ne risquez rien pénalement, car si votre copie est interceptée par les douanes, elle sera détruite et vous pouvez être poursuivis. Franchement, cela vaut-il le coup pour 1,20 € le fard ?

Sans plus attendre, voici les maquillages que j’ai réalisés avec cette palette.

Je suis vraiment très satisfaite. Les fards se prélèvent bien avec mes pinceaux denses. Ils se fondent très bien à l’application. Je n’ai pas eu de sensation de picotement pour mes yeux sensibles. Il y a plein de couleurs qui peuvent coller pour les bases/transitions des différentes carnations, et il y a un noir pour le trait en ras de cils supérieurs. En outre, le packaging est sympa. Pour ce prix, que demander de plus ? 

Je vous reviens bientôt avec la quatrième palette que j’ai testée : la Clover de Too Faced.

Une semaine avec… la palette Desert Dusk de Huda Beauty

Bonjour à toutes et à tous !

Je reviens aujourd’hui avec un article concernant la deuxième palette que j’ai testée pour le #definobuy1semaine1palette : la Desert Dusk de Huda Beauty. Dès que j’ai vu les teasers sur Instagram, je suis tombée en amour avec les couleurs des fards, comme je l’avais été avec la première palette que la blogueuse beauté Huda Kattan a sorti, la Rose Gold Edition (que j’avais payé les yeux de la tête en la commandant directement sur la boutique de Dubaï vu qu’elle était discontinued partout ailleurs, et qu’avec les frais de port et les douanes, elle m’est revenue à quasiment 100 € !!!).

La Desert Dusk se compose de 18 fards, dont 8 mats et 10 irisés/métallisés ou pailletés (Cosmo est de la paillette sèche). Les tons sont chauds.. J’y ai trouvé une couleur de base/transition (Desert Sand), qui m’avait manqué dans la Serpentina de Kat von D.

Ce qui peut refroidir, c’est le prix : 64,95 € chez Sephora. 3,61 € le fard. C’est un peu cher, surtout que la marque est exclue en France des promotions à 25 % que la boutique fait régulièrement. Personnellement, j’ai profité d’une carte cadeau. Sinon, si vous avez une buddy aux USA, il y a la solution de la commander chez Sephora.com où elle est disponible à 65$, lorsqu’il y a les offres à 20% : chez eux, ça marche sur TOUTES les marques !

Sans plus attendre, voici les make up que j’ai réalisés avec cette palette.

Je suis contente de mon achat. Elle vaut ce que j’ai payé s’agissant de la qualité des fards. Mes yeux sensibles ont un peu piqué avec certains des fards. Il vaut mieux éviter de s’en mettre sur la muqueuse.  Les couleurs se prélèvent bien, se fondent bien au pinceau et si l’on veut une réelle intensité, il faut passer par l’application au doigt. Le seul fard qui m’a posé un peu souci a été Cosmo, pas du tout crémeux, très volatile, qui n’est en fait que des paillettes compressées : il faut donc prévoir une base adaptée aux glitters pour qu’il tienne et qu’il ne se disperse pas intempestivement. Personnellement, quand je l’ai appliqué, je pensais qu’il s’agissait d’un métallisé comme les autres, donc je n’avais pas prévu une telle préparation de ma paupière : j’en ai eu partout. 🙂

Je vous reviens dès que possible avec la troisième palette que l’on m’a attribuée pour ce défi : la Jacklyn Hill de Morphe Brushes !

Joyeux anniversaire, le blog !

Aujourd’hui, 17 mars 2018, le blog a 5 ans !

Mon premier article a été publié, à l’époque sur blogspace, le 17 mars 2013. Je me suis lancée dans cette aventure pour partager mon évolution dans le monde du vernis à ongles et du nail art, suite au cadeau énorme que les copines m’ont fait pour mes 30 ans.

Si vous souhaitez replonger dans cette époque, il suffit de passer par les archives du blog. 😉

Cela fait bien longtemps que je n’ai pas nailarté, ne serait-ce qu’avec un water decal ou un stamping. Se faire une manucure, cela prend du temps, pour la préparation des ongles, la pose du vernis, la décoration, et le séchage… Avec l’arrivée de ma fille en 2015, à conjuguer avec le travail, le temps m’a manqué. 

Se maquiller, c’est beaucoup plus rapide, selon ce que l’on entend faire. Cela a toujours trait à la beauté, au « superficiel » si appréciable pour se vider l’esprit, mais c’est désormais plus facilement intégrable à mon emploi du temps qu’un nail art. Autant au niveau du temps de réalisation qu’au niveau des photographies et de leur préparation ensuite.

Je ne désespère pas de pouvoir un jour ou l’autre me remettre plus régulièrement au vernis à ongles. Là, c’est une pose par mois quand tout va bien… 🙁 Si je pouvais reprendre une manucure par semaine, ce serait génial.

Le blog a donc été en souffrance pendant quelques mois, car rédiger et mettre en forme, cela demande également du temps. Il faut choisir entre réaliser ou prendre le temps de le publier. L’avantage d’Instagram, où je suis beaucoup plus active, c’est que l’instantané demande moins de travail que le blog. 

Mais avec le nouveau défi « 1 semaine 1 palette », non seulement les copines m’ont aidée à me concentrer sur ce que j’avais, mais elles m’ont aussi aidée à m’imposer de me maquiller tous les matins (ou presque, parce que parfois, la déprime prend le dessus et ne m’en donne pas la force) Ce qui me donne l’occasion de réaliser en semaine, et de publier le week-end.

En tout cas, je vous remercie pour votre fidélité. Certaines me suivent depuis le tout début, et sont devenus plus que des lectrices. J’en suis heureuse. Il y a eu de belles rencontres. Je salue notamment mes Girlies.

Je regarde si je peux vous faire un give away bientôt pour fêter les 5 bougies !

Bon week-end !