Articles for the Month of juin 2016

Revue shopping avril-mai-juin 2016.

Bonjour, bonjour !

Nous commençons aujourd’hui le mois de juillet, pour passer aux congés scolaires d’été. Certaines doivent attendre leurs vacances avec impatience. Je n’en aurai pas vraiment cette année… Cela va être rude niveau fatigues physique et mentale, mais je vais tâcher de compenser avec un peu de vernis et de nail art. 🙂

Le temps passant, le billet shopping du mois d’avril s’est transformé en billet avril-mai, et par la force des choses, en avril-mai-juin. Attention : article fleuve ! Beaucoup de jolies choses, notamment du fait de la réception d’un colis de buddy. Des nouveautés dans ma vernithèque, qui ne sont plus vraiment des nouveautés dans l’actualité nailista… De nouvelles difficultés réduiront toutes ces folies jusqu’à la fin de la l’année. Alors profitons des étoiles plein les yeux que j’ai pu avoir ce dernier trimestre. 🙂 Je commence tout de suite pour ne plus perdre de temps !

 

Les vide-vernithèques

Je scrute toujours les ventes des copines sur Instagram, leurs blogs ou les groupes Facebook. Ces trois derniers mois ont été l’occasion d’acheter quelques pépites.

J’ai tout d’abord enfin réussi à trouver Holiday de Picture Polish. Il était toujours en rupture de stock chez Pshiiit ou Kate, alors quand j’ai vu que ma Julie le vendait : hop, je me suis précipitée dessus et pour une fois, j’étais prems !!! Voilà donc enfin ce petit top coat tant convoité dans ma vernithèque.

12961615_10154642282464918_2141098427438422570_n

J’ai également craqué à deux reprises chez Schette. Des indies, comme d’habitude. Bear Pawlish, LilypadLacquer, Colors by Llarowe et Grace-Full pour la première commande, Carpe Noctem Cosmetics et Vapid Lacquer pour la seconde. C’est toujours une mine d’or, les vide-greniers de Schette, et il y a toujours une petite attention supplémentaire glissée dans le colis. Même si c’est expédié du Luxembourg, en Mondial Relay, ce sont les mêmes frais de port que pour la France. N’hésitez pas à aller faire un tour sur son blog !

13419053_10154805998889918_9124717788916273175_n

13516321_10154833235554918_7529334736417919908_n

Il y a aussi eu ma Charlène qui s’est séparée de quelques précieux : je lui ai pris ses Models Own mirror, pour les utiliser en stamping. Tout le reste, ce sont des cadeaux ! Elle m’a gâtée. 🙂

13450317_10154805994014918_124778669167200318_n

Une autre Charlène : Chachou. Je me fournis régulièrement chez elle, via son compte de vente Instagram, et cette fois-ci, elle m’a permis de trouver le stylo magnetic de Dance Legend, alors qu’il était sold out à chaque fois que je faisais une commande groupée sur une boutique étrangère. Bref, trop contente. Et je ne pouvais pas passer à côté de ce joli « Fragment of A Unicorn » de Nvr Enuff : je vous ai dit, dans mon post DéFIL #6, que cette marque était dure à trouver.

13432268_10154816020564918_730985032672077085_n

Enfin, grâce à Vanessa, toujours sur Instagram, j’ai trouvé un quatrième Kiko holographic, pour augmenter ma collection.

13524542_10154823757849918_8192488217129688531_n

Voilà pour les vide-greniers mis en ligne par leurs propriétaires. Après, il y a les vide-greniers provoqués : lorsque l’on publie une recherche sur un groupe Facebook, et que les filles te répondent en te proposant de te vendre leur vernis. Cela a été le cas pour certains de mes DISO (« désespérément à la recherche de »). J’ai pu trouver, à petits prix, et dans des états neufs ou quasiment, des bébés de la marque Colors by Llarowe, en édition limitée ou en exclusivité box, que je cherchais depuis un moment. Donc, voici, qui sont venus rejoindre ma petite famille CBL grâce à des Américaines : « Luke i’m your father », « Gingerbread man », « As Rome Burned », « Tank tops & Flip flops », et « Turkey coma » en entier cette fois-ci !

13406986_10154805994519918_9176153182369816169_n

Et grâce à une Frenchie : Black Hole de Lilypad Lacquer.

13442407_10154806000119918_411260055789473571_n

Je pense que vu ma situation à compter du 1er juillet, les vide-greniers des copines resteront un moyen privilégié d’acquérir des précieux à moindre coût.

 

 

Les commandes groupées

Là aussi, c’est un très bon plan quand vous ne voulez qu’un ou deux vernis sur un site étranger dont les frais de port ne sont gratuits qu’à partir d’une certaine somme, avec des seuils à des tarifs comme 150 €, ou 200 $… Se regrouper pour atteindre les frais de port gratuits, ça vous permet de n’avoir qu’à payer votre ou vos vernis, puis les frais de port français de l’organisatrice vers votre domicile. Et si le site ne propose pas d’envoi gratuit, cela vous permet de ne régler des frais de port qu’au prorata de votre commande.

J’ai donc utilisé cette méthode pour commander deux petits de l’avant-dernière collection Cirque Colors.

13087642_10154688770604918_5458622740095426043_n

Des beautés chez Nail Whisperer, une boutique singapourienne qui fait la marque Lacquester et les fameux Nvr Enuff. Les frais de port sont importants, donc il vaut mieux grouper. J’ai eu une petite mésaventure : mon Liquid Sky Lacquer, qui est un thermo, est arrivé dégradé : il ne transitionne plus. La marque a refusé de le remplacer ou de le rembourser, ce qui me déçoit grandement. J’ai acheté beaucoup de vernis chez elle, je pense que je vais stopper là désormais. La gérante de la boutique a donc été contrainte d’assumer seule. Je suis censée recevoir un avoir sur le site, mais le traitement de ma demande a pris un temps monstre…

13087472_10154688772059918_9133485704125313836_n

Cette commande m’a permis de rendre hommage à Marie, une NPA qui a eu un grave accident de voiture il y a quelques mois. Elle sort à peine du coma, et nous nous étions à l’époque mobilisées pour lui faire des manucures dans sa couleur préférée, en soutien. Voilà ce que j’avais publié, avec « Poseidon’s Patch » de Lacquester. Ce vernis est un canon. Il a légèrement déteint au dissolvant, mais rien de catastrophique.

13119082_10154688766664918_45364536046730529_n

13139372_10154688768609918_4489087943756324394_n

13164203_10154688765194918_4328276688871997299_n

Autre commande groupée, grâce à ma jolie Alice : chez Colors by Llarowe, pour la collection de printemps, avec le vert flashy de l’exclusivité Nailand : The New Nude. Deux autres petits (Celestial et Fair Maiden) se sont glissés dans le paquet, puisque j’ai profité du colis pour les acheter sur son vide grenier.

13227176_10154747191874918_8539477523661496900_n

S’agissant de la collection d’été 2016 et le POTM (polish of the month) de juin, c’est ma belle Patricia qui s’en est chargée.

13445712_10154805993984918_5944098332681605263_n

Moi, j’ai organisé une nouvelle commande groupée chez Polished by KPT, via le groupe Facebook que j’ai créé (Vernies par KPT). Elle a eu lieu quelques temps après la sortie de la collection Photoelectric. Voici le butin total. De mon côté, je n’avais pris que deux vernis, deux stylos cuticules et le tube de manucure frizzy.

13450211_10154805999044918_6432877624591689065_n

 

 

Les boutiques françaises

Bien entendu, j’ai fait quelques tours sur nos boutiques hexagonales. J’ai sauté sur la dernière collection d’Il était un vernis « Welcome to paradise », qui est une véritable merveille.

13417640_10154805993784918_6255598624377766294_n

Dans la lignée, la toute dernière collection d’A England « Russian soul » est… je ne sais pas, je n’ai pas les mots… Je crois que je n’ai jamais aimé une collection entière comme j’aime celle-ci. J’en suis tellement fan que même sans l’avoir encore posé sur mes ongles, juste avec le swatch sur onglier, je me suis précipitée pour avoir un back up de Natasha’s dance / War and Peace. Naturellement, j’ai pris cette collection chez Pshiiit : elle est toujours disponible, foncez !!!!

13445318_10154805999069918_6931179405064853337_n

J’ai aussi découvert une nouvelle boutique : Modern Nails Art. J’y suis allée surtout pour les water decals. J’en ai acheté quelques uns, pour découvrir de nouvelles marques et agrandir ma collection. La boutique m’en a gentiment offert deux planches que je garde de côté pour les concours que j’organiserai sur le groupe Facebook que j’ai créé : Fans de WD.

13428452_10154805994189918_702288828231124304_n

 

 

Les boutiques européennes

J’ai fait des achats à l’étranger, bien entendu, mais je ne sais plus dans quelle rubrique je dois classer la prochaine photo… A l’époque où j’ai commandé, la Grande Bretagne était encore européenne. Désormais Rainbow Connection va devenir une boutique internationale. Ma première commande là-bas, et je l’ai rentabilisée ! La box Paint the Rainbow de février, dont tous les vernis me plaisaient, mes premières plaques Moyra, et quelques précieux, bizarrement dans les mêmes teintes : burgundy.

13007234_10154642282509918_1893891659579424238_n

Idem pour la boutique officielle MoYou London, qui a sorti quelques nouvelles collections. Désormais, elle va devenir internationale. La seule difficulté pour nous sera de risquer désormais les frais de douanes. J’avais craqué pour quelques motifs des collections Flower Power et Asia, et j’ai mis à jour mes autres collections.

13012821_10154659624524918_2784594435970448780_n

13267957_10154747191859918_4355666844570767435_n

Je suis passée au DM, près de chez mes parents. Crèmes pour les mains, rouges à lèvres et autres produits de beauté à petits prix.

13100951_10154688770364918_7762157132767552094_n

Il y a eu aussi un énorme craquage chez Hypnotic Polish, pour satisfaire ma curiosité des nouveaux vernis magnétiques. J’ai pris la collection Golden Eye de Dance Legend, des Masura Precious Stones, et des Bow Polish. Et puis, pour agrémenter, quelques vernis qui me faisaient de l’oeil.

13239908_10154747191764918_5569660597403243540_n

13240147_10154747191844918_5553246571386184556_n

J’ai satisfait ma soif de rouge chez Kate, en commandant quelques Cirque sur The Nailista Shop, à l’occasion de la sortie du tampon Clear Jelly XL de Picture Polish. J’en ai profité pour tester le nail butter dont j’entends beaucoup parler.

13240724_10154747191939918_225895265655455421_n

Il y a aussi eu une mise à jour de mes vernis stamping directement chez Colour Alike.

13241289_10154747191754918_6871074998312467773_n

Je suis aussi allée faire un tour chez Polishinail, à l’occasion de la sortie des nouveaux Cupcake Polish et Celestial Cosmetics. Ce sont les soldes en ce moment. Beaucoup de vernis indies à – 50 % et les plaques stamping Curali à – 30% : profitez en !

13412883_10154805995304918_7073451992974766715_n

Enfin, je vous parle d’une marque irlandaise, à laquelle j’ai accès grâce à une copine qui est revendeuse française (sa boutique ici) : It Works ! Ils vendent un produit, en cachets, pour augmenter la force et la beauté des ongles, le « Hair Skin Nails« .

13263914_10154747191854918_4432648242436549024_n

J’en avais vraiment besoin, car depuis quelques mois, mes ongles, c’était ça : une plaque sèche, cassante, qui se dédouble, et que je n’arrivais pas à soigner, même avec de l’hydratation.

13502091_10154816020824918_1797323543051857349_n

J’ai d’abord commencé une cure d’un mois avec deux produits naturels : la levure de bière (3,83 € le pot) et l’huile de ricin (6,47 € le flacon). 9 cachets de levure et une ou deux applications d’huile par jour, rien de plus. J’ai déjà vu le changement de ma plaque : ils continuaient de casser au bord libre au fur et à mesure que ça poussait, pour évacuer la plaque abîmée, mais la plaque qui naissait à la cuticule apparaissait plus saine. Le produit It works est nettement plus cher : 67,65 € HFP quand vous l’achetez à l’unité pour une cure d’un mois, ou 40,59 € HFP quand vous prenez un abonnement de trois mois. J’ai pris cette dernière solution, notamment pour faire une cure, moi, de deux mois, et en offrir un pot à une amie qui a des problèmes de cheveux. Je vous ferai un article bilan, pour vous dire si ce produit vaut vraiment son prix, et s’il est plus efficace que ma levure de bière et mon huile de ricin à moisn de 11 € au total.

13445599_10154816020569918_2966531505862131832_n

g_2588151_huile-100-naturelle-ongles-cheveux

 

 

Les boutiques internationales

Je suis retournée chez Mei Mei Signature’s il y a quelques temps, à l’occasion de la sortie de ses exclusivités Colors by Llarowe. J’avais flashé sur Orange Sherbet, et comme il n’y avait pas possibilité de l’acheter ailleurs… Pour rentabiliser les frais de port, j’ai pris d’autres exclusivités, et j’ai fait le plein d’Emily de Molly… pour voir, le jour de la réception de mon colis, qu’ils étaient soldés à 40% du fait de l’arrêt du partenariat entre la marque et la boutique. 🙁 Argh… Si j’avais su, j’aurais attendu…

13227176_10154747191974918_4771772606565437545_n

J’ai passé une commande sur Née Jolie, non pas dans le cadre de mon partenariat, mais comme cliente, pour acheter une lentille macro pour mon iPhone, et un tampon intégralement transparent, avec une tête de rechange, tellement j’avais été satisfaite de leur clear jelly.

13254417_10154747191949918_4216183967114315062_n

Passons au colis buddy, car les achats qui suivent viennent tous de chez ma Sweetie Bel. Il y a eu  :

  • quelques précieux de la collection printemps d’ILNP, que je viens juste de recevoir du fait du décalage buddy, alors que celle d’été vient d’être mise en pre-order…
  • une grande plaque « Fireworks Festival » de chez Pueen, que je ne trouvais jamais chez Pshiiit (toujours en rupture) et deux rangements pour plaques de stamping.
  • la découverte de la marque Turtle Tootsie, avec notamment les deux customs IPLU. J’ai aussi pris des élastiques pour cheveux, pour Hailey, quand elle sera plus grande et que je pourrai m’amuser à la coiffeuse avec elle ! 🙂
  • la dernière collection de Different Dimension suite aux swatches de Sakura. Je suis trop fan des huiles cuticules qui sentent merveilleusement bon ;
  • un petit tour chez Carpe Noctem pour quelques derniers sortis, le custom anniversaire d’Emily, et deux flacons d’Hailey’s Comet, qui est discontinued (une fois le stock épuisé, il ne sera pas réédité). Si vous voulez le vôtre, foncez tant qu’il est encore temps en cliquant ici ! Il n’est déjà plus disponible qu’en petit et grand flacons : les mediums ont tous été vendus.
  • les Enchanted Polish que j’ai réussi à avoir, à chaque fois grâce à mes bonnes fées des Frenchies 2.0, puisque les restocks ayant lieu quand je suis à la campagne sans internet, je ne peux que compter sur les copines.
  • deux Starrily qui manquaient à ma collection « Welcome to Transylvania »
  • encore quelques CBL, de la collection Krispy Kreme Dreams ;
  • Un gros craquage chez Vapid Lacquer, suite au MiniManiFIL réalisé grâce à Schette. J’ai pris des vernis holographiques, deux planches de WD originaux de la marque Green Goddess Creations, et des produits de beauté.
  • Il y a eu la dernière collection Chaos & Crocodiles, celle qui a donné lieu à ma mésaventure avec une autre blogueuse. Mais grâce à mes Frenchies 2.0, j’avais tout de même réussi à obtenir deux jolis prévcieux et le pin’s C&C !
  • Je suis retournée sur Bundle Monsters pour prendre trois rangements supplémentaires de plaques de stamping. Mon Dieu, je me rends compte que j’ai beaucoup de plaques !
  • J’ai aussi sauté sur l’exclusivité NCLA de Color4nails, avec une autre exclu Celestial et quelques nouveautés de Picture Polish.
  • Enfin, j’ai fait le plein de Miracle Cure et serums Sally Hansen par le biais d’Amazon.com : largement moins cher qu’en France !

13406799_10154805994884918_4344958090699561560_n

13406859_10154805995074918_603143205522052273_n

13428621_10154805995024918_498117813471615218_n

13407021_10154805994354918_5565195762109354302_n

13432318_10154805994179918_1095258142438106628_n

13407086_10154805994684918_5555608114514195378_n

13417514_10154805994554918_3458575908484797372_n

13418994_10154805994374918_7630903734337807005_n

13419179_10154805994764918_1971128751522589933_n

13428011_10154805994859918_6189699786272894433_n

13428508_10154805994339918_4046132912320404801_n

13432318_10154805994914918_600253000052579934_n

13432401_10154805994734918_6583641552844166778_n

13442304_10154805995029918_6247836234220517171_n

13445432_10154805994819918_848983978402744692_n

 

 

La travel box

J’ai également participé, via un des groupes Facebook dont je fais partie, à une travel box. C’était la première fois. J’étais enthousiaste. Le principe : un colis part de chez quelqu’un, avec dedans, 5 vernis correspondant à 5 descriptions, et des gourmandises. Elle arrive chez une autre, qui prend les vernis qui lui plaisent et les remplace par d’autres, qui doivent cependant correspondre aux descriptions initiales (un indie, un top coat, un mainstream, un holo, etc.). Elle prend les gourmandises qu’elle veut et les remplace aussi. Puis elle envoie à la prochaine sur la liste, qui fait pareil. Quand la liste des participantes est finie, le colis revient chez celle qui l’a préparé au départ, l’objectif étant qu’elle reçoive des vernis autres que ceux qu’elle avait mis à l’origine dans la box.

Voici, moi, la box que j’avais reçue :

13015264_10154642282174918_6420875768602091175_n

Et voici la box que j’ai fait repartir : je peux vous en parler maintenant, car nous approchons de la fin et ce que j’y avais mis n’est plus une surprise. Les photos sont celles de la fille à qui je l’ai envoyée.

13043427_10207870429711421_6437317984378494664_n 13043696_10207871372414988_6671234199141386529_n

J’ai adoré l’expérience et participerai à la prochaine bien volontiers. Je me suis lancée dans la swap box, par le biais d’un autre groupe Facebook dont je fais partie. Date limite des envois au 10 juillet prochain, si mes souvenirs sont bons. Je ferai certainement un article sur le sujet une fois le swap complètement réalisé. 🙂

 

Les cadeaux qui font pleurer de joie

Dans mon article DéFIL #5, je vous avais parlé de mes deux mésaventures devenues de grands moments d’amitié, en vous indiquant que je devais être poisseuse, car j’avais vécu une autre mauvaise expérience qui, elle, ne s’était pas soldée par une happy end. Eh bien, je me trompais !

Ce mystery Chaos & Crocodiles que je ne devais jamais recevoir, parce que la personne qui avait proposé de m’aider à l’avoir l’a finalement gardé pour elle sur la base de prétextes fallacieux et blessants, je l’ai finalement reçu ! En deux exemplaires ! 🙂 Certaines de mes Frenchies se sont cotisées et sont intervenues auprès de Sarey, la créatrice de la marque, pour lui raconter ce qui s’était passé, qui j’étais, et lui demander si elle voulait bien, exceptionnellement, compte tenu de la situation, leur fournir une bouteille du vernis mystery détourné malgré le fait que les ventes soient terminées. Et Sarey a accepté ! Non seulement, elle m’a envoyé le vernis acheté par mes bonnes fées, mais elle a rajouté une autre bouteille, en cadeau, d’un autre mystery, estimant que vu ce qu’elle avait appris de moi, je le méritais. Le tout a été livré chez moi, dans de jolies petites pochettes, et avec un gentil petit mot. Je peux vous dire que je ne m’y attendais vraiment pas (elles ont su garder le secret jusqu’au bout) et que j’en ai pleuré.

Je me suis dit que ces trois histoires ne faisaient finalement pas de moi une poisseuse à tomber sur des filles mesquines, sans scrupules, mais une chanceuse d’avoir rencontré ces autres filles formidables ! Encore merci, mes licornes !

13435355_10154806000054918_940793243216183685_n

Et les jolis gestes ne sont pas terminés : ci-dessous, un petit précieux que le blog de Sakura m’a fait envier, mais quand je suis arrivée sur la boutique où il devait être en exclusivité, il n’y était plus. Petit chagrin de ma part, mais quelques jours plus tard, le voilà dans ma boîte aux lettres, avec un petit mot de Sabrina. Franchement, cette fille, c’est un amour !

13445342_10154805999169918_44251354251944571_n

 

Pour les fans de vernis exclusivement, l’article s’arrête ici. Mais pour les fans de make up, une petite rubrique supplémentaire, pour vous parler des RAL dernièrement acquis. Un onglet « Swatches lèvres » ayant été créé, je me permets de vous en parler un peu aussi. Donc, pour les premières, à bientôt ! Pour les secondes, let’s go !

 

Les achats make up

J’ai continué quelques commandes chez ma dealeuse de lip hybrids, House of Beauty (.co). Une collection et quelques nouvelles couleurs ont vu le jour dernièrement, je ne pouvais pas rater ça ! J’en ai un peu plus d’une centaine maintenant, je crois que c’est devenu une drogue. Mais il faudra s’en désintoxiquer aussi ces prochains mois, car le budget vernis est le même que le budget RAL, et qu’il est désormais largement amputé.

13092047_10154688764714918_8928789475917918022_n
13254606_10154747191734918_1869496521009618076_n

13567271_10154850069049918_4258352770879906539_n

J’ai également été conviée à une réunion virtuelle de la marque Younique. J’en avais entendu parler, et on me vantait sa qualité. Quand on m’a proposé d’y participer, je me suis dit : « Pourquoi pas ? ». Et leurs produits sont tellement géniaux que je me suis laissée tenter par pas mal de choses. J’ai déjà testé tous mes RAL et toutes mes encres à lèvres : je suis conquise. Je vais même tenir une réunion virtuelle en tant qu’hôtesse du 5 au 14 septembre prochains. Si vous êtes intéressée, envoyez-moi un petit message !

13406827_10154805998864918_1607759442682091860_n

Dans mon colis buddy, il y avait aussi quelques MAC commandés aux USA.

13418706_10154805994509918_4944974766901978761_n

Sur Instagram, j’ai découvert une marque indie de fards à paupière, Devinah Cosmetics, et j’ai été intriguée par son fard arc-en-ciel et son highlighter arc-en-ciel. Je pense que je vais utiliser les couleurs séparément, car j’ai du mal à envisager ce que ça peut faire de tout mettre en même temps sur les paupières ou les pommettes ! lol

13419010_10154805995019918_8796212400144438404_n

Sakura (encore elle ! lol) m’a donné envie de découvrir les Hydra Matte de Gerard Cosmetics. J’en ai acheté 4. Je suis complètement fan d’Immortal, un rouge qui s’applique à la perfection et fait des lèvres de OUF.

13466432_10154805993899918_1320191278548751897_n

Enfin, juste avant les soldes, sur la boutique en ligne, Kiko a lancé : « 3 produits achetés, 3 produits offerts ». Je me suis donc repris deux flacons de First Step Cleanser, pour nettoyer les ongles avant la manucure, et puis, ben, j’ai craqué sur d’autres petites choses…13466027_10154823757629918_7745441774462350636_n

 

Voilà ! Cet article est enfin terminé ! Je vous promets de ne plus attendre aussi longtemps la prochaine fois, histoire d’alléger votre lecture. Je vous souhaite un beau mois de juillet. A bientôt !

Eat my unicorn dust, de Nvr Enuff (DéFIL #6)

Bonjour à toutes et à tous !

Je profite d’une accalmie pour me mettre à jour et le mois de juin implique donc un DéFIL numéro 6, dont le thème est : « Celui qui m’a donné envie de commencer une collection. » Ce thème m’a donné du FIL à retordre (lol) et il m’a fallu un moment pour identifier lequel de mes vernis indies pourrait rentrer dans cette description.

C’est finalement ce petit corail holographique intitulé « Eat my unicorn dust » (« Mange ma poussière de licorne ») de Nvr Enuff qui aura son heure de gloire.

1

Je ne connaissais pas du tout cette marque américaine (Californie), et un jour, ma belle Alice a proposé quelques précieux à la vente dans son vide-vernithèque. J’aime bien tester les nouveautés et comme ce flacon m’intriguait, je l’ai acheté. Ce sont des vernis 5-FREE, artisanaux. A l’application, il s’est révélé facile, d’une bonne couvrance et d’un séchage plutôt rapide. Le holo était bien présent au soleil. J’ai donc eu envie de continuer avec cette marque. Depuis, je dois en avoir presque 10. Ils ne sont pas faciles à acheter.

En effet, Nvr Enuff a sa propre boutique, mais elle fonctionne a priori avec les restocks. Sinon, on peut la trouver à 10 $ le flacon chez Nail Whisperer, une boutique de Singapour, mais les frais de port vers l’international sont importants : il vaut mieux donc prévoir une commande groupée pour les partager. Je n’ai pas trouvé d’autres revendeurs.

Voici les quelques photos prises pour ce swatch : lumière naturelle, sans et avec soleil.

2 3 4 5 6 7 8
DéFIL #6 relevé ! Pour aller voir ce qu’ont fait les copine, c’est par ici logo2

Le thème du #7 reste encore un mystère… cela fait longtemps que j’attends « Celui dont le nom me fait mourir de rire », j’espère qu’il sortira bientôt. Celui auquel je pense n’a pas une couleur estivale, mais il est parfait pour ce thème.

13493013_1725795757659354_802338904_n

 

J’ai testé les full WD de neejolie.fr

Bonjour à toutes et à tous !

Aujourd’hui, je boucle ma revue du dernier colis reçu de néejolie.fr en vous présentant une planche de full WD (water decals intégraux) référencée sur le site sous le numéro #11339. Il y a quatre modèles au choix, il faut sélectionner la planche n°1578.

0

Pour ce nail art, je me suis donc munie de deux vernis aux couleurs estivales, issues de la collection « Welcome to paradize » de Il était un vernis. Un turquoise « Peace, love and chill  » et un framboise « Pink and nothing but the pink« . Deux petits bijoux disponibles à 12,90 € HFP le flacon.

1

J’ai également pris le matériel utile à nailarter avec des WD : un récipient avec de l’eau (je la préfère tiède), une pince à épiler ou une autre pince, et une paire de ciseaux.

3

Personnellement, je découpe préalablement les motifs dont je vais avoir besoin, pour éviter d’avoir à le faire quand le vernis sera posé. J’ai voulu ici faire deux accents nails par main, donc j’ai choisi quels ongles seraient décorés, et j’ai découpé les quatre morceaux de WD correspondant à la largeur de ces ongles.

4

Attention, pour les novices en la matière : il y a deux étapes primordiales selon moi à ne pas oublier quand on s’attaque à la pose de water decals. La première : ne pas oublier de retirer le film plastique de protection !!! C’est idiot, mais il convient de le rappeler, car je me suis également faite avoir à une époque. 🙂 Je le retire après avoir découpé mon motif, pour que ceux qui restent sur la planche soient toujours protégés.

5

Une fois mon matériel prêt, je fais ma manucure comme d’habitude. Là, j’ai posé mes deux vernis colorés. Alors, ces water decals, si vous voulez conserver la couleur que vous voyez sur la photographie, il faut les poser sur une base blanche. En effet, ils ne sont pas opaques, à la différence des foils par exemple. Le motif est coloré, mais transparent. Sur une base blanche, vous aurez la reproduction des couleurs de la planche de WD.

Moi, j’ai voulu tester autre chose. J’ai voulu voir quelles variations ils pouvaient entraîner sur un vernis de couleur. C’est pour ça que j’ai choisi un bleu turquoise et un rouge framboise.

Une fois ma manucure bien sèche (sinon, vous foirez votre vernis, car il faut appuyer un peu pour fixer le WD), je prends ma pince à épiler, j’attrape le bout du water decal, je le dépose dans l’eau, je le laisse s’imprégner une quinzaine de seconde et je le sors. On sait que c’est ok quand, en passant son doigt dessus, le motif glisse tout seul. S’il reste sur le papier, il faut replonger encore un peu le motif dans l’eau. Si jamais il ne bouge pas, c’est que la planche est vieille et/ou qu’elle a été abîmée. J’ai déjà eu des motifs qui ne voulaient absolument pas se décoller, ça arrive… 🙁 Mais en général, au bout de quelques secondes dans l’eau, hop, ça glisse tout seul ! Ici, en l’espèce, cela a été assez rapide, sauf pour un motif, qui m’a pris plus de temps.

Là, seconde étape primordiale : je trempe dans l’eau l’ongle sur lequel j’entends poser le WD, afin de bien le mouiller, et ensuite seulement, je procède à la pose. Humidifier votre ongle permet de pouvoir faire glisser le motif si vous ne l’avez pas bien positionné du premier coup. Sans ça, le motif se fixe définitivement, et vous ne pouvez plus le décaler ou le centrer.

Une fois qu’il est bien comme je le veux, je prends un coton et je tamponne très délicatement pour retirer l’excédant d’eau.

S’il s’agit d’un motif simple, je passe tout de suite, une fois que c’est bien sec pour éviter les bulles, à la pose du top coat.

Si, comme ici, il s’agit d’un motif intégral, je découpe ce qui dépasse au bord libre avec une paire de ciseaux, puis, quand c’est bien sec, toujours pour éviter les bulles, je pose ma couche de top coat, qui me permet, ensuite, avec un bâton de buis, de retirer les morceaux excédentaires au niveau des cuticules et du bord libre. Sous l’effet du top coat, il ramollira et sera plus facile à dégager.

Règle d’or s’agissant du top coat à poser sur un water decal : surtout pas de top coat accélérateur de séchage !!! Il fait chimiquement se recroqueviller le WD, et détruit votre nail art. Il faut aussi éviter de passer plusieurs couches ou d’insister, car le vernis peut alors faire baver l’encre du WD. Mon astuce : je pose un top coat basique, ou je passe une couche de base, tout simplement.

Et voilà ce qu’ont donné les full WD référence #11339 de chez Née Jolie : (les gros plans ont été pris avec une lentille macro pour iPhone, achetée chez néejolie 6,45 €. Manifestement, je ne suis pas encore au point. D’ailleurs, la fiche du produit présente trois lentilles : je n’en ai que deux dans mon carton… Faut que je vérifie ça : il est possible que je n’aie pas dédoublé la lentille utilisée, ce qui expliquerait que les macros soient floues).

6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17

Sympa, non ? Cela fait un joli effet sur le vernis : du jaune rend le turquoise vert, ou le framboise orange… Et comme c’est transparent, le holo du vernis persiste. 🙂

La qualité s’est manifestement améliorée depuis mes derniers essais. Les précédents full WD que j’avais testés, avaient pris une texture de vinyl fondu une fois le top coat posé, rendant le WD élastique et faisant des trous dans le motif quand je dégageais l’excédent avec mon bâton de buis : retrouvez mon article en cliquant ici. J’ai donc constaté un net progrès.

Je vous rappelle que sur néejolie.fr,, avec mon code LDX10, vous bénéficiez de 10% sur le montant total de votre commande (hors promotions), et que vous avez les frais de port gratuits à l’international en envoi simple. Il y a de très nombreux modèles de water decals : si vous aimez cette méthode de nail art, vous ne saurez plus où donner de la tête. Surtout que ceux-ci font régulièrement l’objet de soldes à – 30 ou – 45%. Vous ne pourrez qu’être satisfaites !

neejolie