Articles for the Month of janvier 2016

Mise à jour 2015 : revue shopping.

Bonjour à toutes et à tous !

Après la présentation du sublime custom d’Hailey, il est temps que je répertorie toutes les nouveautés, qui n’en sont désormais plus vu le délai, de l’année 2015. Une petite revue shopping donc, pour me mettre à jour. Je rêve tellement devant celles de Sakura que je me dis que même si les articles présentés ici ne sont plus trop d’actualité, vous aurez un petit moment de lecture sympa quand même… Du moins, je l’espère. Je vais essayer de classer par thèmes.

 

Le stamping

Alors pourtant que je n’ai pas encore réussi à m’y remettre, la fin de l’année 2015 a vu beaucoup d’achats pour m’adonner au stamping. Il faut dire qu’il y a eu tellement de nouveautés en la matière…

Je commence par ma commande chez Clear Jelly Stamper. C’était LA révolution à l’époque : un tampon transparent qui permet de stamper droit ! Nous étions plusieurs à le vouloir, mais il était régulièrement en rupture de stock. Lorsqu’il a été annoncé à nouveau sur la boutique, j’ai proposé une commande groupée. J’ai reçu le colis et ai dispatché vers les autres : Léa et Alice. Depuis, ce tampon a été copié par les chinois. Vous le trouvez notamment chez NéeJolie.fr à 4,55€ au lieu de 9,50$ (moins 10% en plus avec le code LDX10, soit 4,10€ avec les frais de port gratuits vers la France). Je ne sais pas ce que valent les copies (je le saurai bientôt, car je vais recevoir celui de NéeJolie à tester), mais j’ai eu l’occasion d’utiliser le tampon original une fois et j’en ai été satisfaite. Attention : la tête est très fragile. Mal lavée, mal utilisée, elle peut s’émietter si j’ai bien compris. J’avais pris une tête complémentaire, et le scrapper nous a été offert.

1

Messy Mansion a aussi sorti un nouveau tampon large : « Carbon Stamper » (avec double tête dont une de couleur noire), ainsi qu’un tapis de stamping dans le même style que l’Uber Mat. J’ai pris le tampon et une boîte de guides stamping. J’ai reçu le tapis dans le même colis, alors que je ne l’avais pas commandé ! Trop contente ! Je n’ai pas encore eu l’occasion d’utiliser ce tampon. Il faut que je le compare avec mon Creative Shop.

3

Pour continuer dans les tampons, j’avais pu recommander chez NéeJolie, pour continuer mon partenariat après la pause maternité. J’avais choisi deux vernis stamping, dont je vous ai déjà parlé, et une planche de WD qu’il me reste à tester. J’avais aussi choisi le tampon large 4 cm « guimauve » à tête rouge et le scrapper. J’en ai fait le test récemment. Pour le moment, je reste beaucoup plus habituée à mon tampon silicone de Chez Delaney.

2 2b

J’ai aussi participé à une commande groupée pour avoir le tapis stamping de chez DRK Nails, une marque brésilienne. L’avantage sur les deux autres (Uber Mat et Messy Mansion) : un fond coloré, et des tâches de couleur pour vérifier les associations de vernis. La commande a été longue et laborieuse du fait de la boutique, mais ils sont arrivés pile poil pour que je garde le noir pour moi et mette le transparent sous le sapin de ma maman.

6

Une nouvelle bien triste. Au moment où sortait enfin la collection de vernis stamping de LM Cosmetic, que toutes les blogueuses partenaires louaient, Shirley a annoncé la fermeture définitive de la boutique… 🙁 Bref, je me suis précipitée pour faire ma dernière commande. Je n’avais d’argent que pour ceux-ci. Si j’avais pu, j’aurais repris deux autres vernis que j’ai adorés, de la collection « Les Satins » : Taftasy et Pequina. Je n’ai pas encore testé ce que valent les vernis stamping LM. J’espère pouvoir bientôt m’y remettre.

4 5

Après les tampons, les tapis et les vernis : les plaques. J’ai été sage. Il n’y a eu qu’une participation à une commande groupée Sugar Bubbles. Bon, ok, pas des moindres, car j’avais une vingtaine de plaques (toujours pas testées !), mais j’ai été raisonnable quand on voit les sorties MoYou etc.

7

 

Les vernis

Chez Enchanted Polish, j’ai réussi à avoir « Fright Night » lors du restock d’Halloween (j’ai aussi pu acheter « Monsters Ink » en seconde main, mais je me rends compte que je ne l’ai pas pris en photo…), « Pandora » grâce à Alice lors du restock chez Pshiiit, « Purpple Roses » lors d’une vente Facebook, « December 2015 », « Holiday 2015 » et « Neptune » lors de la pre-order en novembre sur le big cartel de la marque, « Garland » lors d’un lancement surprise de vernis crème sur la boutique officielle aussi, et « Spinkled » lors d’une vente sur TNNR. Il y a aussi eu un decant de « Serendipity », lors d’une vente de ma coupine Alice.

8 9 10 11 12

Chez Colors by Llarowe, les emplettes ont également été importantes. Il y a eu le « Oops » de Lucy I’m Home lors de la même vente d’Alice (ci-dessus), « Fall-o-Me » le monthly d’octobre, « Cornucopia » le monthly de novembre, « Blue Blue Chrismas » le monthly de décembre, « The Frenchy Klein Baron » custom du groupe Facebook « Frenchies love CBL », une grosse commande groupée pour la collection d’hiver où j’ai pris quelques flacons, deux customs d’un autre groupe de fans Facebook (UK), quelques vernis qui étaient dans ma wishlist par le biais de TNNR et envoyés chez ma buddy, ainsi que le duo « Chasing a unicorn ».

13 14 15 16 17 18

J’ai aussi fait venir un second colis de chez ma buddy, dans lequel j’avais fait mettre ma première commande chez la marque Heather’s Hues, quelques flacons de la collection hiver d’ILNP, une commande chez Glam Polish, deux commandes de holo chez NCLA (dont les exclus Lakodom quand je pensais qu’elles ne seraient pas dispo chez Pshiiit), quelques Starrily de la dernière collection, une commande d’exclusivités de la boutique Color4Nails, quelques raretés LilypadLacquer et Polished by KPT trouvées sur TNNR, un custom Cupcake polish pour le groupe Facebook IPLU, un vernis de 77nailpolish et un Darling Diva. Tout ceci était accompagné de sucreries…

19 20 21 (2) 21 22 23 24 25 26 27

J’ai continué, sans grande conviction, la collection Fashion Nails, que je viens d’arrêter. Je me suis finalement décidée à résilier. Je ne conservais pas grand chose de ce que je recevais : les accessoires nail art n’étaient pas de mon goût, les magazines étaient simplistes, les vernis trop classiques. Il y a eu quelques jolies découvertes, mais après un peu plus de 80 numéros, je me suis dit que je pouvais garder cet argent pour autre chose.

37 38

Pour en revenir aux indies, MeiMei a également agrémenté la collection Moo Moo’s Signatures de quelques beautés, dont deux éditions limitées. Il y en a cinq nouveaux qui me font de l’oeil. Il faut que je vois si des copines sont tentées par une commande groupée.

29 30 31

S’agissant des nouvelles collections, j’ai été fidèle à Il était un vernis, pour la collection #hashtag de décembre. J’ai également picoré quelques flacons chez FUN Lacquer. J’ai fait une commande groupée chez Dance Legend, qui est arrivée beaucoup plus vite que je ne l’aurais cru.  J’ai pshiiité deux fois, à l’occasion de la sortie des derniers A England (attention : Sparks Divine sorti à l’époque est un mauvais batch. Il ne correspond pas au swatch qui avait été diffusé par la marque : il manque le holo doré. Le « VRAI » sortira sous peu), Picture Polish et du nouveau bébé NCLA de Pshiiit.

32 33 34 35 36

Pour terminer sur les vernis, il y a eu ma grosse commande chez Carpe Noctem Cosmetics, qui comprenait mon custom pour Hailey. Regardez-moi ces beautés !

37 (2)

Les vide-greniers.

J’ai picoré dans quelques vides greniers. Chez Alice, je vous ai déjà parlé du CBL et de l’EP. Il y avait aussi mon premier NVR Enuff et un petit FUN Lacquer thermo.

12

Chez Sakura, j’ai fait une commande partagée. On s’est lâchées… lol

38 (2)

Chez Mademoiselle_K (Instagram), j’ai pris un Cirque, un TFL et un Essie que je n’avais pas encore.

39

Ce sont toutes les trois des vendeuses au top, vous pouvez leur faire confiance !

 

Les water decals

J’ai aussi craqué, lors de soldes sur Hypnotic Polish, pour les water decals MILV. J’ai hâte d’avoir les ongles plus longs pour pouvoir les porter.

40

Les accessoires

J’ai aussi découvert Aliexpress par le biais de Patricia (Nail Art by Patou) et j’y ai fait quelques emplettes : des racks en plastique pour ranger mes vernis, des pinces-papillottes pour enlever le vernis à paillettes, des bâtonnets de buis avec un revêtement spécial pour aider à nettoyer l’ongle des excès de cuticule, des touillettes pour pouvoir comparer les vernis que j’ai (je n’ai pas encore pu commencer à les répertorier de cette manière) et dans le colis, se trouvait en cadeau une flopée de rouleaux de striping tape. Il y a aussi eu des sets de dotting tool pour ma mère (moins de deux euros le set de 5, elle en a commandé pour toutes ses copines !!!) et deux pinces à strass, que je n’ai pas pensé à prendre en photo à leur arrivée.

41 42 43 44

Pour pouvoir ranger tout mon matériel, Maridamour est allé à Castorama m’acheter un trolley à outils dans lequel j’ai pu mettre tout mon matériel nail art. Je vous en parlerai dans un autre article. 😉

45

Les soins.

Chez Patou, j’ai testé les cinq nouvelles créations : les trois nouvelles manubombs et les deux pedibombs. Elles sentent toujours aussi bon, et côté hydratation, toujours au top ! J’ai eu, en cadeau, un petit sucre d’orge et un gommage pour les mains fait maison.

46 47

 

Les cadeaux

La fin de l’année a également été le moment des cadeaux, dont certains auxquels je ne m’attendais pas ! Je remercie encore toutes celles qui ont pensé à moi.

Il y a eu un paquet de Sakura pour Hailey, avec un petit custom LilypadLacquer pour sa maman.

48

Il y a eu de la crème pour les mains l’Occitane de la part d’une de mes belle-sœurs.

49

Une enveloppe de ma Patou qui m’offrait un bijou personnalisé crée par Blondie Nail Art : une Chouette dont le bidou contient la comète de Halley ! Je vous recommande une visite de cette boutique :les bijoux sont magnifiques !

50

Jennifer, ma correspondante américaine, m’a également adressé un petit paquet avec quelques vernis crèmes et de quoi patcher.

51

Et enfin, dans le cadre d’un échange au sein d’un groupe Facebook, il y a eu le colis de ma maman Noël Marion, avec un petit cadeau pour Hailey, un vernis pour moi et d’autres goodies très sympas.

52

 

Voilà. Cette revue a été longue, mais il fallait écluser 2015 pour pouvoir ensuite vous parler de 2016. Je suppose que plein de ces vernis sont dans vos helmers ! Vous avez acheté les mêmes ?

Hailey’s Comet, by Carpe Noctem Cosmetics

Hiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii !

Aujourd’hui, un article qui me fait trop, trop plaisir ! C’est un honneur, un bonheur, une fierté ! Je vous présente par ce post le vernis créé pour ma petite Hailey !

Cela fait quelques mois que j’essaie de faire fabriquer un vernis inspiré par ma Chouette. J’avais commencé par écrire à Enchanted Polish sur le principe : « qui ne tente rien n’a rien ». Eh ben, je n’ai rien eu ! lol. Puis une de mes marques préférées : Polished by KPT. Je voulais un thermo holographique noir à froid et bleu nuit à chaud. Le rêve ! Seulement, ils ne font les customs qu’à partir de 100 flacons… Euh, pas assez d’argent et d’utilisation pour 100 vernis… Dommage… Et puis, en allant faire un tour sur la boutique américaine de la marque indie Carpe Noctem Cosmetics, que j’ai découverte grâce aux swatches de Schette, et dont la créatrice est Emily, j’ai vu, lors de ma première commande, qu’elle faisait des customs au prix de 18 $ le flacon. Alors je l’ai mis dans mon panier, et quelques temps plus tard, j’ai été contactée par Emily, qui me demandait ce que je souhaitais.

Je lui ai donc parlé de la comète de Halley, que les gens associaient souvent au prénom que j’avais donné à ma fille. Je lui ai dit que sur cette idée, j’aimerais un vernis duochrome noir avec des reflets bleu nuit et quelques paillettes holographiques pour rappeler les étoiles. Je lui ai envoyé ces photos d’inspiration :

12508959_10154388298634918_795000580547976562_n

Très rapidement ensuite, j’ai reçu la photo du flacon presque finalisé.

10348_10154355872159918_1858996868926932094_n

Il y avait juste les paillettes qui faisaient encore un fini un peu granuleux. Je lui ai précisé que je préférais les finis lisses. Elle a donc modifié la composition. Une de mes copines de vernis a complètement flashé sur la couleur, et j’ai alors demandé à Emily s’il était possible de commander quelques bouteilles en plus. Elle m’a indiqué qu’à partir du moment où le custom était créé, il n’y avait pas de souci : chaque bouteille complémentaire coûterait 10 $ l’unité. Murielle a donc craqué et j’ai fait rajouter un flacon dans ma commande. C’était en décembre. Puis il y a eu les aléas de la poste américaine, qui ont conservé mon colis dans leurs locaux pendant quelques semaines, avant de le mettre enfin en transit. Il a fini par arriver chez moi la semaine dernière. Je me suis précipitée dessus pour prendre des photos de « Hailey’s Comet » (la comète de Hailey), puisque c’est son petit nom, et envoyer son bébé à Mumu (vous pouvez cliquer sur les miniatures pour les agrandir). Même Hailey a adopté le flacon !

 

1933872_10154388299809918_5339362215481677975_n

Je l’ai swatché sur mon onglier spécial Carpe Noctem, puisque j’ai commencé une collection dans cette marque, et j’ai publié la photo sur le groupe Facebook dédié : Seize the night -Carpe Noctem cosmetics fan page !

12316164_10154386439964918_8162940516989471079_n

Et là, une déferlante de coups de coeur ! Nombreuses ont été celles qui ont trouvé le vernis magnifique. Alors j’ai indiqué, en commentaire, à Emily, que si elle souhaitait l’intégrer à sa collection permanente pour que chacune puisse avoir son flacon, Hailey en serait très touchée. Le vernis a été tellement plébiscité qu’Emily a finalement dit « bingo » et nous a fait l’honneur, à Hailey et moi-même, de lancer « Hailey’s Comet » en même temps que la collection Inspiration, le 22 janvier dernier !

11183360_10154397568594918_2062115592244726730_n

La description du petit précieux est la suivante :

12565417_10154397568514918_4162991681466339336_n

Hailey’s Comet est disponible en trois versions : le mini flacon de 5 ml à 4$, le flacon de 12 ml (bouteille goutte d’eau) à 7$ et le flacon de 15 ml (bouteille octogonale) à 10$.

il_570xN.900662194_dswg

Mais passons aux choses sérieuses !

Après la pose de ce vernis, voici mes conclusions :

  • pinceau normal.
  • application aisée.
  • texture épaisse, à adapter éventuellement avec un peu de diluant si cela vous incommode.
  • séchage rapide.
  • quasiment couvrant en une seule couche ! J’en ai mis deux pour les photos, mais sur certains ongles, c’était superflu.
  • une à deux couches pour avoir la couleur du flacon.
  • fini lisse, malgré les paillettes.
  • très beau laqué, il est bien brillant : pas de top coat sur les photos.
  • bonne tenue : trois jours sans souci, je l’ai retiré ensuite.
  • malgré sa grande pigmentation, je n’ai pas eu d’incident de teinte après retrait au dissolvant.

Et maintenant, les swatches ! Alors, comme j’arbore des ongles tout petits en ce moment, et d’une forme bizarre vu qu’ils sont trop courts pour que je les lime en rond comme je le souhaiterais, j’ai décidé de vous présenter ce précieux avec une guest star : Mumu, alias @Patatina069 sur Instagram, et qui a reçu son bébé entre temps. Cela vous permettra d’avoir une réelle idée, sur moignons dévastés (lol) et sur ongles normaux. S’agissant de l’application, elle a apprécié la texture épaisse, car elle a des ongles bombés et m’a dit que c’était la première fois que ça ne coulait pas sur les côtés : pas de nettoyage à faire après !

Voici donc Hailey’s Comet, en exclusivité, pour le moment ! Désolée pour la déferlante de photos, mais je l’ai pris sous toutes les coutures !

1 2 3 4 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 1720 19 18

Avec top coat sur cette photo

Avec top coat sur cette photo

Il en jette, hein ?

Vous pouvez donc vous procurer « Hailey’s Comet » sur la boutique Etsy de Carpe Noctem Cosmetics. Il y a d’autres beautés à découvrir : les créations d’Emily sont magnifiques. J’ai déjà porté le custom du groupe Facebook, Miss Strange. J’ai hâte de vous en présenter d’autres :

51ce8ce72b81a23b8c6c842b26e3ce65

11069266_10203838026060077_342007584955089597_n

« Phantom planet », de Pretty Serious (DéFIL #1)

Bonjour, bonjour !

Un article aujourd’hui pour participer à un événement Facebook, lancé par un groupe dont je fais partie, dédié aux vernies indies (marques indépendantes, artisanales, produites en petite quantité). En 2016, il a été décidé de se donner un défi chaque mois, histoire de dynamiser un peu le groupe. Le premier, pour janvier, consiste en la présentation d’un de nos plus vieux vernis indie non encore essayé.

J’ai été contente quand Schette a lancé l’idée puis l’a concrétisée, car cela me donne une motivation à swatcher et bloguer au moins une fois par mois. Des soucis personnels rendent encore plus compliquée l’organisation de mon temps, et je n’ai plus vraiment de moment à moi pour m’adonner à ma passion. Les poses de vernis sont rares, le temps pour les photographier encore plus… Nous n’avons même pas encore testé nos deux objectifs macro reçus de Papa Noël, et pourtant, j’avais la résolution, pour 2016, de ne vous présenter que de très jolis clichés… Je vous avoue que j’éprouve un profond chagrin à devoir mettre mon loisir de côté…

Et que dire de mes ongles ? Est-ce l’effet post grossesse ? Est-ce le froid ? Est-ce la base Duri qui les rend secs ? En tout cas, impossible de les conserver carrés : les angles cassent au moindre coup, et impossible de les avoir longs : ils se fendillent rapidement près de la naissance du bord libre, surtout sur les pouces. En ce moment, c’est donc des moignons courts, d’une forme étrange venue d’ailleurs, que j’arbore. Il faut le temps que ça pousse, et que je puisse limer tout ça harmonieusement, mais je suis tellement impatiente.

Cependant, malgré ces obstacles, j’ai tenu à m’accrocher et à participer à ce DéFIL #1.

J’ai donc fouillé dans mes vieilles factures. Comme vous le savez, j’ai commencé le vernis en mars 2013. Mes premiers précieux m’ont été offerts à l’occasion de mon anniversaire (30 ans…) et j’ai ensuite débuté ma collection. En plongeant, la lampe de front sur la tête, dans mes archives, j’ai retrouvé ma première commande chez Pshiiit du 11 mai 2013, qui comportait trois indies : un Enchanted Polish (eh oui, je ne savais pas encore à l’époque ce que cela représentait…), un Cirque et un Pretty Serious. Ayant déjà swatché « Wish me good luck » et « Kabocha », reste le petit poussièreux « Phantom Planet » de la collection « They came from beyond Space« . C’est donc lui qui fera l’objet de cet article.

12573087_10154381365539918_5674883041129355150_n

Pretty Serious est une marque australienne, vegan et « big 3 free », c’est-à-dire qu’elle ne contient ni formaldehyde, ni résine de formaldehyde, ni toluène, ni dibutyl phthalate. J’avais acheté le flacon de 11 ml 11,50 € comme vous pouvez le lire sur l’image précédente. Sur la boutique officielle, ils sont à 10,95 AUSD (dollar australien), soit environ 6,90 €.

Je suis partie à la recherche de « Phantom Planet » et je l’ai trouvé effectivement sur une de mes étagères, très légèrement déphasé après presque trois ans sans bouger ! Plutôt de bonne qualité, ce vernis !

Après un bref petit « shake, shake », je l’ai appliqué sur ma base. On a l’impression de poser des milliards de micro paillettes. Le pinceau est de taille normale. L’application est facile. Il m’a fallu trois couches pour une bonne couvrance et la couleur du flacon. Le temps de séchage est correct. L’ongle reste lisse malgré toutes les micro paillettes, et sur sa tenue, au bout de deux jours, il commençait à avoir une légère érosion au bord libre. Il faut dire que je n’ai pas posé de top coat pour le protéger.

Sur le rendu… Lundi soir, à la lumière du salon, je ne l’ai pas trouvé transcendant. Je n’accroche pas avec le côté scintillant et contrairement à ce que le flacon laissait envisager (un polychrome), la couleur était verte, un point c’est tout. J’ai pris quelques clichés, sans grande conviction, avec mon téléphone, avant qu’un cri de bébé, qu’un besoin de ma belle-mère alitée, ou qu’une tâche ménagère ne m’oblige à utiliser mes mains et à détruire ma manucure. En fait, en regardant mes photos, je me rends compte qu’un peu de bronze était déjà présent dans le vert…

2 3 4

En revanche, le lendemain matin, à la lumière naturelle, l’effet polychromique s’est vraiment révélé et j’ai pris d’autres photos, à chaque fois qu’une nouvelle couleur apparaissait. Vous avez donc des clichés pris sur le vif, avec des fonds bizarres, mais pour ne pas rater l’instant. J’ai vu du vert, oui, mais aussi de l’or et du bleu. Pas de rose en revanche sur mes ongles.

5 6 7 8 9 10 11 12 13

Il est donc très beau, ce petit « Phantom Planet« , mais les polychromes, je les aime bien dans le style laqué (cf. ILNP ou la collection Imagine d’EP), et non avec ce reflet un peu bling bling. Je suis désolée pour lui : ce n’est pas ma personnalité. Il rejoindra donc ma prochaine mise à jour du vide grenier. Profitez-en si vous avez eu, vous, le coup de coeur : je ne l’ai plus retrouvé chez Pshiiit ou Kate. Il est encore dispo chez Pretty Serious directement : frais de port vers la France gratuits à partir de 100 AUSD d’achat, mais frais de dossier et douanes en perspectives avec un envoi FedEx ou UPS. 🙁

De cette collection, j’ai également le bleu Galaxy Invader. Je le swatcherai dès que possible, mais je pense que l’effet scintillant sera le même et entraînera également sa mise en vide grenier par la suite.

Rendez-vous en février pour le DéFIL #2 et si vous voulez aller voir les manucures des copines qui ont participé à ce DéFIL #1, c’est par ici :

944379_1664315293807401_284655631589969042_n